Technicien.ne biologiste (F/H)

Localisation du poste
École Pratique des Hautes Études - PSL

Institut Gustave Roussy, UMR CNRS 9019, 114 rue Edouard Vaillant, 94800 Villejuif

logo ephe

Environnement et contexte de travail

L’École Pratique des Hautes Études - PSL est un grand établissement d’enseignement supérieur. Elle propose des formations à la recherche par la pratique de la recherche dans ses trois sections : Sciences de la vie et de la terre (SVT), Sciences historiques et philologiques (SHP) et Sciences religieuses (SR). Son enseignement est essentiellement dispensé au niveau du master et du doctorat.

Créée en 1868 pour promouvoir des méthodes « pratiques » de formation à la recherche, l’EPHE - PSL poursuit sa mission initiale, aussi bien dans ses laboratoires que dans ses séminaires, ou « conférences ».

En sciences humaines et sociales, les enseignements permettent d’appréhender des civilisations sous tous leurs angles, à travers des disciplines aussi variées que l’histoire, la philologie, l’archéologie, l’histoire de l’art, la linguistique, l’étude des religions du monde, de l’Antiquité à nos jours… Par exemple, l’EPHE - PSL est le seul établissement français offrant une formation qui couvre l’ensemble des écritures et langues anciennes, ou tous les champs de l’Antiquité méditerranéenne et de ses aires culturelles.
En sciences de la vie et de la terre, les enseignements font la part belle à la pratique et au travail de terrain, dans des domaines tels que la biologie- santé, les neurosciences, l’écologie, l’environnement et l’évolution.
 

 

Notre établissement fait partie de l'Université PSL. Située au cœur de Paris, celle-ci fait dialoguer tous les domaines du savoir, de l'innovation et de la création. Classée parmi les 50 premières universités mondiales, elle forme au plus près de la recherche des chercheurs, artistes, ingénieurs, entrepreneurs ou dirigeants conscients de leur responsabilité sociale, individuelle et collective.

Structure d'accueil

Le/la technicien(ne) recruté(e) participera aux travaux de recherche du groupe « Cancer du rein » qui comprend 4 personnels statutaires EPHE (1 Directeur d’Etudes et 3 Maitres de Conférences). Ce groupe est implanté à Villejuif, sur le campus Gustave Roussy (GR), au sein de l’Unité Mixte de Recherche 9019 intitulée « Intégrité du Génome et Cancers » (CNRS/Université Paris-Saclay/GR/EPHE), dirigée par Patricia Kannouche (DR CNRS). Cette UMR est composée de 4 équipes dont les recherches visent à décrypter la réponse cellulaire et moléculaire aux lésions de l’ADN. Au sein de cette UMR, les travaux du groupe « Cancer du Rein » dirigé par le Pr Stéphane RICHARD, concernent les gènes de prédisposition aux cancers du rein héréditaires. Ils sont rendus possibles par l’expertise acquise dans cette thématique, l’accès à la collection unique d’échantillons du Réseau National pour Cancers Rares de l’Adulte PREDIR) et des collaborations avec plusieurs équipes nationales et internationales. Les études menées par le groupe reposent sur des lignées cellulaires et des échantillons biologiques rares (tumeurs congelées et fixées ; cultures primaires à partir de prélèvements frais directement récupérés auprès du bloc opératoire). Le/la technicien(ne) recruté(e) travaillera avec l’ensemble du groupe, participera à plusieurs projets de recherche et aux tâches communes au sein de l’UMR.

Missions

Activités principales

Le/la technicien(ne) mettra en œuvre, dans le cadre de protocoles établis, les techniques de biologie moléculaire et cellulaire et de biochimie pour la préparation, la caractérisation et l’étude d’échantillons, et participera à l’élaboration de protocoles nouveaux.

  • Concevoir et conduire des expériences de biologie moléculaire et cellulaire, et biochimie ;
  • Formaliser et actualiser l’ensemble des protocoles techniques utilisés au sein du laboratoire ;
  • Tenir un cahier d’expériences ;
  • Préparer tout ou partie des échantillons (cellulaires, biopsies, …) ;
  • Maîtriser dans le cadre d’une utilisation de routine les techniques suivantes : extraction d’acides nucléiques et protéines, PCR, séquençage Sanger, mutagenèse dirigée, western-blot, culture cellulaire, transfections, immunofluorescence ;
  • Mettre en place et effectuer le protocole pour le recueil de prélèvements tumoraux (prélèvement au bloc opératoire en conditions aseptiques, acheminement, mise en culture primaire, cryoconservation) ;
  • Appliquer et faire appliquer les règles de sécurité.

Activités associées

  • Surveiller les appareillages et en assurer la maintenance de premier niveau ;
  • Gérer les stocks et les commandes courantes ;
  • Planifier l’utilisation d’appareils spécifiques ;
  • Suivre l’évolution des techniques de biologie moléculaire et cellulaire, et biochimie ;
  • Former les stagiaires aux modes opératoires et à l’utilisation des dispositifs expérimentaux.

 

Profil du candidat

Savoirs et compétences attendus

  • Connaissances approfondies en biologie cellulaire et moléculaire, et biochimie ;
  • Connaissances sur les règlementations et risques en matière d’hygiène et de sécurité relatives aux laboratoires de recherche en biologie ;
  • Connaissances en informatique et en acquisition de données expérimentales ;
  • Anglais : niveau 1 ; bonne compréhension écrite, capacité d’expression orale.

Savoir-faire opérationnel

  • Appliquer des protocoles techniques au service des activités du laboratoire ;
  • Utiliser les appareillages dédiés nécessaires (thermocycleurs, séquenceur capillaire, microscope, spectrophotomètre,...) ;
  • Rassembler et mettre en forme les résultats des expériences ;
  • Utiliser les logiciels liés aux techniques expérimentales et à la présentation des résultats.
  • Rendre compte de son activité ;
  • Travailler en équipe.

Savoir-être

    • Grand sens de l’organisation ;
    • Capacité d’écoute ;
    • Sens du travail en équipe ;
    • Rigoureux (se) ;
    • Persévérant(e) ;
    • Enthousiaste.

Diplôme et expérience professionnelle

BTS ou DUT ou Licence professionnelle en biologie ou biotechnologies.

Compétences souhaitées mais non obligatoires :

- sur la cytométrie en flux

- sur le séquençage haut débit (en particulier les panels de gènes)

- sur l’approche d’édition du génome CRISPR-Cas9.

Non discrimination, ouverture et transparence

Notre établissement, comme l'ensemble de l'Université PSL, s’engage à soutenir et promouvoir l’égalité, la diversité et l’inclusion au sein de ses communautés. Nous encourageons les candidatures issues de profils variés, que nous veillerons à sélectionner via un processus de recrutement ouvert et transparent.

Modalités de candidature

Merci de transmettre un CV détaillé, une lettre de motivation ciblée, et au moins une lettre de recommandation, avant le 17 août 2021, à : Sophie.Gad-Lapiteau@ephe.psl.eu

Contact

Sophie

Gad-Lapiteau

Sophie.Gad-Lapiteau@ephe.sorbonne.fr

Autres informations

Branche d’activité ProfessionnelleBAP A
Type de contrat / de posteCDD catégorie B
Durée du contrat1 an renouvelable
Publié le 16/07/2021
logo ephe

Technicien.ne biologiste (F/H)

Localisation du poste

Institut Gustave Roussy, UMR CNRS 9019, 114 rue Edouard Vaillant, 94800 Villejuif

Établissement École Pratique des Hautes Études - PSL

Environnement et contexte de travail

L’École Pratique des Hautes Études - PSL est un grand établissement d’enseignement supérieur. Elle propose des formations à la recherche par la pratique de la recherche dans ses trois sections : Sciences de la vie et de la terre (SVT), Sciences historiques et philologiques (SHP) et Sciences religieuses (SR). Son enseignement est essentiellement dispensé au niveau du master et du doctorat.

Créée en 1868 pour promouvoir des méthodes « pratiques » de formation à la recherche, l’EPHE - PSL poursuit sa mission initiale, aussi bien dans ses laboratoires que dans ses séminaires, ou « conférences ».

En sciences humaines et sociales, les enseignements permettent d’appréhender des civilisations sous tous leurs angles, à travers des disciplines aussi variées que l’histoire, la philologie, l’archéologie, l’histoire de l’art, la linguistique, l’étude des religions du monde, de l’Antiquité à nos jours… Par exemple, l’EPHE - PSL est le seul établissement français offrant une formation qui couvre l’ensemble des écritures et langues anciennes, ou tous les champs de l’Antiquité méditerranéenne et de ses aires culturelles.
En sciences de la vie et de la terre, les enseignements font la part belle à la pratique et au travail de terrain, dans des domaines tels que la biologie- santé, les neurosciences, l’écologie, l’environnement et l’évolution.
 

 

Notre établissement fait partie de l'Université PSL. Située au cœur de Paris, celle-ci fait dialoguer tous les domaines du savoir, de l'innovation et de la création. Classée parmi les 50 premières universités mondiales, elle forme au plus près de la recherche des chercheurs, artistes, ingénieurs, entrepreneurs ou dirigeants conscients de leur responsabilité sociale, individuelle et collective.

Structure d'accueil

Le/la technicien(ne) recruté(e) participera aux travaux de recherche du groupe « Cancer du rein » qui comprend 4 personnels statutaires EPHE (1 Directeur d’Etudes et 3 Maitres de Conférences). Ce groupe est implanté à Villejuif, sur le campus Gustave Roussy (GR), au sein de l’Unité Mixte de Recherche 9019 intitulée « Intégrité du Génome et Cancers » (CNRS/Université Paris-Saclay/GR/EPHE), dirigée par Patricia Kannouche (DR CNRS). Cette UMR est composée de 4 équipes dont les recherches visent à décrypter la réponse cellulaire et moléculaire aux lésions de l’ADN. Au sein de cette UMR, les travaux du groupe « Cancer du Rein » dirigé par le Pr Stéphane RICHARD, concernent les gènes de prédisposition aux cancers du rein héréditaires. Ils sont rendus possibles par l’expertise acquise dans cette thématique, l’accès à la collection unique d’échantillons du Réseau National pour Cancers Rares de l’Adulte PREDIR) et des collaborations avec plusieurs équipes nationales et internationales. Les études menées par le groupe reposent sur des lignées cellulaires et des échantillons biologiques rares (tumeurs congelées et fixées ; cultures primaires à partir de prélèvements frais directement récupérés auprès du bloc opératoire). Le/la technicien(ne) recruté(e) travaillera avec l’ensemble du groupe, participera à plusieurs projets de recherche et aux tâches communes au sein de l’UMR.

Missions

Activités principales

Le/la technicien(ne) mettra en œuvre, dans le cadre de protocoles établis, les techniques de biologie moléculaire et cellulaire et de biochimie pour la préparation, la caractérisation et l’étude d’échantillons, et participera à l’élaboration de protocoles nouveaux.

  • Concevoir et conduire des expériences de biologie moléculaire et cellulaire, et biochimie ;
  • Formaliser et actualiser l’ensemble des protocoles techniques utilisés au sein du laboratoire ;
  • Tenir un cahier d’expériences ;
  • Préparer tout ou partie des échantillons (cellulaires, biopsies, …) ;
  • Maîtriser dans le cadre d’une utilisation de routine les techniques suivantes : extraction d’acides nucléiques et protéines, PCR, séquençage Sanger, mutagenèse dirigée, western-blot, culture cellulaire, transfections, immunofluorescence ;
  • Mettre en place et effectuer le protocole pour le recueil de prélèvements tumoraux (prélèvement au bloc opératoire en conditions aseptiques, acheminement, mise en culture primaire, cryoconservation) ;
  • Appliquer et faire appliquer les règles de sécurité.

Activités associées

  • Surveiller les appareillages et en assurer la maintenance de premier niveau ;
  • Gérer les stocks et les commandes courantes ;
  • Planifier l’utilisation d’appareils spécifiques ;
  • Suivre l’évolution des techniques de biologie moléculaire et cellulaire, et biochimie ;
  • Former les stagiaires aux modes opératoires et à l’utilisation des dispositifs expérimentaux.

 

Profil du candidat

Savoirs et compétences attendus

  • Connaissances approfondies en biologie cellulaire et moléculaire, et biochimie ;
  • Connaissances sur les règlementations et risques en matière d’hygiène et de sécurité relatives aux laboratoires de recherche en biologie ;
  • Connaissances en informatique et en acquisition de données expérimentales ;
  • Anglais : niveau 1 ; bonne compréhension écrite, capacité d’expression orale.

Savoir-faire opérationnel

  • Appliquer des protocoles techniques au service des activités du laboratoire ;
  • Utiliser les appareillages dédiés nécessaires (thermocycleurs, séquenceur capillaire, microscope, spectrophotomètre,...) ;
  • Rassembler et mettre en forme les résultats des expériences ;
  • Utiliser les logiciels liés aux techniques expérimentales et à la présentation des résultats.
  • Rendre compte de son activité ;
  • Travailler en équipe.

Savoir-être

    • Grand sens de l’organisation ;
    • Capacité d’écoute ;
    • Sens du travail en équipe ;
    • Rigoureux (se) ;
    • Persévérant(e) ;
    • Enthousiaste.

Diplôme et expérience professionnelle

BTS ou DUT ou Licence professionnelle en biologie ou biotechnologies.

Compétences souhaitées mais non obligatoires :

- sur la cytométrie en flux

- sur le séquençage haut débit (en particulier les panels de gènes)

- sur l’approche d’édition du génome CRISPR-Cas9.

Non discrimination, ouverture et transparence

Notre établissement, comme l'ensemble de l'Université PSL, s’engage à soutenir et promouvoir l’égalité, la diversité et l’inclusion au sein de ses communautés. Nous encourageons les candidatures issues de profils variés, que nous veillerons à sélectionner via un processus de recrutement ouvert et transparent.

Modalités de candidature

Merci de transmettre un CV détaillé, une lettre de motivation ciblée, et au moins une lettre de recommandation, avant le 17 août 2021, à : Sophie.Gad-Lapiteau@ephe.psl.eu

Contact

Sophie Gad-Lapiteau

Sophie.Gad-Lapiteau@ephe.sorbonne.fr

Autres informations

Branche d’activité Professionnelle : BAP A
Type de contrat / de poste : CDD catégorie B
Durée du contrat : 1 an renouvelable
Publié le 16/07/2021

L'Université PSL (Paris Sciences & Lettres)